J’aime à dire que je suis un photographe de l’humain.

 

Ce qui m’attire:  c’est de favoriser la rencontre, la curiosité entre nous tous, et capter un moment, une rencontre.

Cet instant : je veux le garder et le partager.

 

Mon nom est Jérôme DERBES. Je suis un homme de communication. Mes études, mon expérience professionnelle ont influencé ce besoin inspirant de découvrir l’autre.  

 

La rencontre avec un inconnu(e) est bon moyen de partager un instant de vie, de favoriser l’ouverture d’esprit et d’apporter de la couleur à sa propre existence. 

 

Je ne suis pas photographe. Je ne connais pas la technique de la photographie. Je ne crois pas que tous les artifices utilisés pour « essayer » de faire une belle photo : peuvent la rendre touchante. 

 

Ce qui me fascine dans l’humain, c’est l’histoire qu’il nous raconte avec son regard, son attitude. Ce moment, cette lumière que j’aime captiver. J’ai commencé à utiliser la photo pour garder l’image de ces moments.

 

J’ai décidé de voyager seul, d’être vierge de tout à priori et de laisser libre mon chemin et mes rencontres. Fort de mes décisions, j’ai parcouru des pays comme l’Iran, le Vénézuela, la Birmanie, le 

Burkina Fasso, et ai laissé parlé mon coeur au hasard des rencontres.

 

A chaque prise, une histoire s’offrait à moi. Celle de l’histoire unique de ces gens qui part leur regard, me dévoilait LEUR histoire. 

 

J’ai décidé de faire des photos pour moi, pour me souvenir de ce clignement d’oeil. 

 

Beaucoup de ces photos m’apportent de la joie, de la mélancolie, de l’amour, de la légèreté. 

 

C’est une partie intime de moi même, une rencontre entre mon imagination et une situation à un instant précis. 

 

Je suis charmé par cet instant, ce rendez-vous entre mon sujet et moi-même. 

 

Cette rencontre me lie à eux via cette image et me donne envie de ne jamais m’arrêter.

EXPO EN COURS

"People are unique"

 

© 2020 par Grhome